• Aergis

    Aergis

    NOM : N/A
    PRÉNOM : Aergis 
    ÂGE : 22 ans
    SEXE : Féminin
    TYPE : Mutante pro-ESPer
    RANG : S
    FACULTÉS : Régénération & Vibrakinésie
     
    AIME : La musique, les donuts, méditer, s’entraîner, le silence. 
     
    N'AIME PAS : Oshino, les scientifiques, devoir s'expliquer. 
     

    CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

    Individu féminin de 169cm de haut pour 54kg, son corps est mince, agile et élancé. Avant de subir sa synchronisation au Center Control, elle possédait de longs cheveux vert foncés et était toujours vêtue de son sweat à capuche qui couvrait son front. Aujourd'hui, ses cheveux sont courts, lui donnant un air paradoxalement plus féminin. Son corps également a changé, la fin de l'adolescence ayant terminé son travail sur son corps pourvu aujourd'hui de courbes, elle s'est également beaucoup musclé durant sa détention. Ses yeux sont rouges rubis et luisent comme des néons dans l'obscurité ou lorsqu'elle use de ses capacités. Enfin, bien que très peu de personnes ne les ai vu, elle possède de larges cicatrices au milieu du sternum, qui dépassent du bandage qu'elle use généralement pour maintenir sa poitrine.

    Depuis sa remise en liberté dans Overwatch, elle a fait customiser ses vêtements qu'elle garde depuis son évasion par la couturière du District 2. Le sweat a été transformé en gilet court et sa tenue noire près du corps est parfaitement adapté au combat. Avant d'être transféré depuis Tsukuba, elle portait souvent un casque sur ses oreilles. Le jour de sa libération, Prisme lui a offert un baladeur mp3 garni par ses soins, sous prétexte que la playlist de son précédent constituait un crime contre l'humanité. Elle utilise parfois avant ses sessions de méditation du matin.

     

    CARACTÉRISTIQUES PSYCHOLOGIQUES

    Avant sa synchronisation, si le fait d’écouter de la musique constamment lui permettait de rester un minimum aimable, elle n'en restait pas moins froide et asociale, voir acerbe. Bien qu’elle aimerait encore aujourd'hui se faire passer pour une parfaite hypocrite et antipathique, elle sait tout de même faire preuve d’attention voir même d'affection. C'est d'ailleurs la raison qui la menée à s'évader.

    Depuis son séjour dans les cellules du Center Control, elle se force progressivement à sociabiliser. Sa détention lui a permis d'acquérir des nouvelles connaissances qu'elle avale discrètement en permanence et assimile rapidement grâce à son éveil en tant qu'Esper qu'elle entretient quotidiennement. Bien qu'elle soit toujours sous les ordres de personnes qu'elle souhaite un jour éliminer, elle semble aujourd'hui bien plus à l'aise avec la vie. Sa bouche se délie plus facilement pour parler, ou pire, pour plaisanter. Elle semble être parvenue à relativiser sur ses objectifs durant son séjour et s'est découvert un champs de possibilité bien plus grand que le seul but de retrouver son amie Quinze. Un but qui la hante depuis son évasion, le jour où tout à commencé. 

     

    « Tu parles trop. »