• Mark KRIGER

    NOM : Kriger
    PRÉNOM : Mark "Le vagabond"
    AGE : 32 ans
    SEXE : ♂ Masculin
    TYPE : Mutant
    FACULTÉ : Renforcement physique
    RANG : B
     
    AIME : ???
     
    N'AIME PAS : ???
     

    CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

    « L'apparence n'est qu'un masque factice »
    Mark est un homme doté d'une barbe de trois jours, ayant des cheveux médiums bruns , plutôt bien battit, mesurant dans le 1m86 pour un poids de 75 kilos .
    Cet homme est souvent habillé en tenue traditionnelle japonaise qui est un simple kimono noir et blanc .
    Son corps est meurtri par son propre passé comportant plusieurs cicatrices longues au niveau du ventre ainsi que du dos , seul son visage n'a pas été touché par les lourds combats qu'il a menés .
    La plupart du temps, Kriger use de ses mains pour se défendre pratiquant donc les arts martiaux dont il en fait sa maîtrise chaque jour . 

     

    CARACTÉRISTIQUES PSYCHOLOGIQUES

    Suite aux événements qu'il a vécus par le passé, Mark fit de ses erreurs un apprentissage, cet homme est certes froid et tout le temps sérieux, mais il n'est qu'un simple gentleman au cœur de pierre .
    Mark a toujours l'esprit clair et serein, tout ce qui perturbe celui-ci devient un problème qui résoudra rapidement par le sang ou les paroles .
    Désormais définis comme un simple vagabond, cet homme peut facilement être trouvé dans les bars ou les rues à se réfugier dans le saké et … le sang , restant souvent seul que ce ne soit pour boire de l'alcool ou travailler.
    De plus , cet homme juge le monde comme inégalitaire, dont les maîtres de celui-ci sont assoiffés de pourvoir et de richesse, prêt à tout pour chasser les individus différents et trop embêtants, par tous les moyens .
    Pourquoi pense-t-il cela ? Il ne croit que ce qu'il voit .

     

    « Une identité, un caractère propre à ma personne mais, en aucun cas, des souvenirs ma chère Éva .
    LE SANG APPELLE SEULEMENT LE SANG. »

     

    BACKGROUND RÉSUMÉ
     

    Hmm… L'endroit est calme… Bien trop calme, l'acier froid de mon vieux katana vibre… Quelque chose se prépare…
    Ce fut les quelques mots que notre ex-vagabond cita avant une bataille qu'il ne pensait en aucun cas mener.
    Notre protagoniste se trouvait dans sa petite maison de bois en pleins repas en compagnie de sa famille composé de sa femme nommée Cylia et de sa fille, Éva.
    Vivant une vie tranquille après un passé difficile, Mark savait très bien que le karma s'acharnera bien un jour sur lui, surtout dans ces temps troubles où le monde est divisé, prenant son repas qui s'avérait être le dernier en compagnie de ses êtres chers, le calme avant la tempête...
    L'homme s'était levé marchant en direction de sa porte d'entrée dont le bois avait été frappé à une multitude reprise, troublant ce beau moment familial dont l'ex-vagabond apprécié tant.
    Celui-ci ouvrant sa porte à l'aide de sa main gauche , tenant fermement la poigne de son katana l'air déterminé, constata la présence d'une multitude d'hommes ainsi que d'un hélicoptère présent devant sa demeure, passant le pas de la porte pour se trouver à l'extérieur dont un vent violent frappait les individus laissant seulement leurs cravates noires se suspendre au gré du mistral.
    Kriger parla d'une voix claire et sérieuse :
    - Que faites vous devant ma demeure messieurs ? Qui êtes-vous et que voulez-vous ?
    - Monsieur Kriger?
    - [ Silence] Je vois, il y a eu des fuites.
    - Je vous prie de bien vouloir me suivre sans discussion.
    - Laissez- moi dire au moins au revoir à ma…
    - [ Attrape le bras droit de l'ex-vagabond ]J'ai dit sans discussion.
    - [Tranchant le bras de l'inconnu d'une célérité et d'une précision incroyables, Kirger se planqua par la suite dans sa demeure en faisant signe au membre de sa famille de se cacher dans les chambres] Vous ne m’amènerez pas là bat ! Allez-vous en avant que je m'énerve !
    [Les aiguilles vont se remettre à bouger, le temps va reprendre son cours...]
    L'homme agonisant dans les bras de l'un de ses alliés donna l'ordre de capturer l'ex-vagabond vivant afin de l'exporter dans la célèbre prison redoutée par les criminels déshonorés de son espèce, Overwatch.
    Après un combat digne d'un film de Tarantino, les agents avaient belle est bien capturé Kriger à l'aide de plusieurs chargeurs d'arme à feu militaires, mais ils avaient certainement oublié un dommage des plus collatéraux, la mort de Cylia et Éva.
    Transportés dans un hôpital militaire afin d'être soignés de ses blessures causés par le combat sans merci, l'ex-vagabond fût transféré dans la zone de quarantaine dont il ne voulait aucunement y être, avec un cœur brisé, une âme meurtrie, un esprit endurci.